Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits de reproduction. Merci à vous de me demander l'autorisation pour toute utilisation. 


The pictures on this blog are copyright, please ask before using them.

 

Copyright M.G. 2013. Tous droits réservés. 

 

vivre aux Etats Unis

12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 00:25

Le week-end du 3-4 novembre, Chantal et son amie Julie sont venues me rendre visite à New York. A cette occasion, nous nous sommes baladées dans le quartier du Rockefeller Center, dans Times Square pour aller voir un Broadway show, A Chorus Line et aussi dans Central Park où j'ai été un assez bon guide vu qu'à présent je connais le parc, comme ma poche! Voici en quelques photos, le résumé de ce super week-end. 

 

 

Chantal & Julie

 

Chantal et Julie dans un restaurant italien de l'Upper East Side.

 

Rockefeller Center

 

Rockefeller Center et sa patinoire.

 

Gaspow Bridge

 

Gaspow Bridge.

 

Central Park

 

Allée à côté du Mall dans Central Park.

 

Chantal et moi

 

Chantal et moi dans le Mall, Central Park.

 

Central park

 

Central Park.

 

Central Park

 

Couleurs d'automne.

 

Julie et moi

 

Julie et moi sur Bow Bridge.

 

Central Park

 

Le Ramble dans Central Park. 

 

Chantal et moi

 

Chantal et moi dans Belvidere Castle, Central Park.

 

Central Park

 

Central Park.

 

Couleurs d'automne

 

Couleurs d'automne dans Central Park.

 

John's pizzeria

 

Chantal et moi chez John's Pizzeria dans Times Square.

 

A Chorus Line

 

Chantal et moi avant d'aller voir A Chorus Line.

 

Repost 0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 22:41

Pêcheurs

Repost 0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 21:39

The Lake

Repost 0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 23:11

Vendredi 9 novembre, je suis allée voir la Flûte enchantée au Métropolitan Opéra de New York. Cet opéra  a été composé par Mozart, sur un livret d’Emanuel Schikaneder. La première représentation a eu lieu à Vienne, le 30 septembre 1791 au Theater auf der Wieden. C'était la première fois que je voyais cet opéra et j'ai beaucoup aimé. J'ai entre autre reconnu quelques airs connus et les costumes/le décor faisaient très nettement allusion aux symboles maçonniques présents dans cet opéra. Voici à présent un petit résumé des deux actes.

 

Acte I

L'histoire se déroule dans une contrée lointaine. Égaré, le prince Tamino est attaqué par un serpent. Alors qu'il s'évanouit sûr de mourir, il est sauvé par les trois dames d'honneur de la Reine de la Nuit. Alors que le prince est encore évanoui, les trois dames chantent la beauté du jeune homme. Elles décident d'aller porter la nouvelle à leur reine, mais chacune d'elles veut rester près de Tamino proposant aux deux autres de porter le message. Après s'être disputées, elles disparaissent. Le prince se réveille et voit le corps inanimé du monstre. Se demandant s'il a rêvé ou si quelqu'un lui a sauvé la vie, il entend soudain un air de flûte de Pan. Il se cache et voit arriver Papageno l'oiseleur. Au cours de leur premier dialogue, Papageno se vante d'avoir tué le serpent. Les trois dames réapparaissent et le punissent de ce mensonge en lui donnant de l'eau à la place du vin et une pierre à la place du pain sucré qu'elles lui donnent d'habitude. Pour finir, elles le réduisent au silence en lui fermant la bouche avec un cadenas en or.

 

Les trois dames révèlent ensuite à Tamino qu'elles lui ont sauvé la vie. Elles lui parlent ensuite de Pamina, la fille de la Reine de la Nuit. Elles lui montrent son portrait, et disparaissent. À la vue du portrait, Tamino tombe amoureux de la jeune fille et songe au bonheur qui l'attend. Réapparaissent les trois dames qui lui disent que Pamina est prisonnière. La Reine de la Nuit apparaît alors dans un grondement de tonnerre et lui narre son désespoir de voir sa fille prisonnière. Elle dit finalement à Tamino que si elle le voit revenir vainqueur, Pamina sera sienne pour l'éternité.

 

Apparaît alors Papageno triste de ne plus pouvoir parler. Les trois dames réapparaissent et le libèrent de son cadenas, lui faisant promettre de ne plus mentir. Elles remettent également à chacun un instrument qui leur est envoyé par la Reine. Tamino se voit offrir une flûte enchantée, tandis que Papageno reçoit un carillon magique. Ces instruments les aideront à triompher des épreuves qui les attendent. Les deux hommes partent en quête de Pamina chacun de son côté.

 

Dans le palais de Sarastro, le serviteur maure Monostatos poursuit Pamina de ses assiduités. Survient Papageno. Le maure et l'oiseleur se trouvent face à face. Chacun effraie l'autre croyant être en présence du Diable. Monostatos s'enfuit, et Papageno se trouve seul avec Pamina. Il lui révèle alors qu'un prince va venir la délivrer, en ajoutant que le prince est devenu follement amoureux d'elle sitôt qu'il a vu son portrait. Pamina lui fait un compliment sur son grand cœur. Touché par ces paroles, Papageno raconte alors sa tristesse de ne pas encore avoir trouvé sa Papagena. Pamina le réconforte, et la princesse et l'oiseleur s'accordent pour chanter la beauté de l'amour avant de fuir.

 

Pendant ce temps, Tamino est conduit vers les trois temples de la Sagesse, de la Raison et de la Nature par trois génies qui lui recommandent de rester « ferme, patient et discret ». Après que Tamino se soit vu refuser l'entrée des deux premiers temples, un prêtre s'adresse à lui pour lui expliquer que Sarastro n'est pas un monstre comme la Reine de la Nuit le lui a décrit, mais qu'il est au contraire un grand sage. Tamino, saisi par la solennité de la cérémonie, s'éprend d'une soif de connaissance et se met à poser des questions aux prêtres. Il saisit sa flûte magique et en accompagne son chant. Il se retrouve alors entouré de bêtes sauvages sorties de leur repaire qui viennent se coucher à ses pieds, charmées par le son de l'instrument. Seule Pamina ne répond pas aux sons cristallins de la flûte.

 

De leur côté, Papageno et Pamina espèrent retrouver Tamino avant que Monostatos et ses esclaves ne les rattrapent. Les voici qui surgissent tout à coup et le maure ordonne alors que les fugitifs soient enchaînés. Papageno se souvient alors qu'il possède un carillon magique et s'en sert pour envoûter Monostatos et ses esclaves qui se mettent à danser et à chanter avant de disparaître. Une fanfare de trompettes interrompt soudain le silence : c'est Sarastro suivi par une procession de prêtres. Papageno tremble de peur et demande à Pamina ce qu'il faut dire. Pamina répond qu'il faut dire la vérité même s'il leur en coûte, et s'agenouille devant Sarastro. Comme elle a décidé de dire la vérité, elle explique alors à Sarastro qu'elle tente d'échapper à Monostatos. Celui-ci refait alors son apparition, traînant avec lui Tamino qu'il a capturé. Dès qu'ils se voient, Pamina et Tamino se jettent dans les bras l'un de l'autre en présence de Monostatos et des prêtres. Ce dernier les sépare et se prosterne devant Sarastro pour ensuite vanter ses mérites personnels. Il s'attend à être récompensé, mais est au contraire condamné à recevoir soixante-dix-sept coups de fouet. Sarastro ordonne alors que Papageno et Tamino soient conduits au Temple des Épreuves.

 

Acte II

 

Sarastro annonce aux prêtres que les dieux ont décidé de marier Tamino et Pamina. Mais auparavant, Tamino, Pamina et Papageno devront traverser des épreuves avant de pénétrer dans le Temple de la Lumière qui leur permettra de contrer les machinations de la Reine de la Nuit. Sarastro prie Isis et Osiris d'accorder aux candidats la force de triompher de ces épreuves.

 

Les prêtres interrogent Tamino et Papageno sur leurs aspirations. Celles de Tamino sont nobles, tandis que Papageno n'est intéressé que par les plaisirs de la vie, y compris par l'idée de trouver une compagne. Leur première épreuve consiste en une quête de la Vérité. Les prêtres leur enjoignent de conserver le silence complet et les laissent seuls. C'est alors qu'apparaissent les trois dames de la Reine de la Nuit. Tamino leur oppose un silence résolu, mais Papageno ne peut s'empêcher de leur parler. Les prêtres réapparaissent pour féliciter Tamino et gronder la faiblesse de Papageno.

 

Pendant ce temps, Pamina est étendue assoupie dans un jardin. C'est alors qu'entre Monostatos, décidé à tenter à nouveau la vertu de la jeune fille. La Reine de la Nuit apparaît alors dans un coup de tonnerre, faisant fuir Monostatos. Elle donne un poignard à sa fille et l'enjoint, dans un chant exalté, de tuer Sarastro. La Reine de la Nuit disparaît et Monostatos revient alors vers Pamina et tente de la faire chanter. Mais Sarastro apparaît et renvoie Monostatos sans ménagement. Le maure décide alors d'aller trouver la mère de Pamina. Sarastro déclare alors à Pamina qu'il fera payer sa mère.

 

Dans une pièce sombre, les prêtres ont une nouvelle fois demandé à Tamino et Papageno de garder le silence. Comme toujours Papageno ne peut se contrôler et engage la conversation avec une vieille femme qui se présente à lui. Elle disparaît avant de lui avoir dit son nom. Pamina apparaît et, ignorante de leur vœu de silence, s'approche des deux hommes. C'est alors qu'elle désespère de ne recevoir aucune réponse de leur part. Croyant que Tamino ne l'aime plus, elle sort le cœur brisé.

 

Les prêtres réapparaissent et proclament que Tamino sera bientôt initié. Sarastro le prépare à ses dernières épreuves. Pamina est introduite les yeux bandés après qu'on lui ait dit qu'elle verrait Tamino pour qu'il lui fasse un dernier adieu. Il s'agit en fait d'une épreuve et Sarastro s'applique à rassurer Pamina, mais elle est trop abattue pour comprendre le sens de ses paroles.

 

Pendant ce temps, Papageno se voit accorder le droit de réaliser un vœu. Il demande un verre de vin, mais prend conscience qu'il aimerait par dessus tout avoir une compagne. Il chante alors son désir en s'accompagnant de son carillon magique. La vieille femme réapparaît, et menace Papageno des pires tourments s'il ne consent pas à l'épouser. Il lui jure alors fidélité et elle se découvre être une jeune et belle femme. Mais un prêtre les sépare sous prétexte que Papageno ne s'est pas encore montré digne d'elle.

 

Dans un jardin, les trois génies annoncent l'avènement d'une ère nouvelle, de lumière et d'amour. Ils voient soudain Pamina, agitée par des idées de suicide. Ils la sauvent et la rassurent sur l'amour de Tamino. Les prêtres conduisent Tamino vers ses deux dernières épreuves : celle du feu et celle de l'eau. Pamina se joint à lui, et le guide à travers ses dernières épreuves. Ils sont accueillis triomphants par Sarastro et les prêtres.

 

De son côté, Papageno est toujours à la recherche de Papagena. Désespéré, l'oiseleur envisage de se pendre à un arbre. Les trois génies apparaissent alors, et lui suggèrent d'utiliser son carillon magique pour attirer sa compagne. Profitant qu'il joue de l'instrument, les trois génies vont chercher Papagena et l'amènent à son amoureux. Après s'être reconnu, le couple peut enfin converser dans la joie.

 

À la faveur de l'obscurité, Monostatos mène la Reine de la Nuit et ses dames vers le temple pour une dernière tentative contre Sarastro. Mais le ciel est alors inondé de lumière et elles s'évanouissent dans les ténèbres. Sarastro et le chœur des prêtres apparaissent pour vanter les mérites des nouveaux initiés, et louer l'union de la force, de la sagesse et de la beauté.

 

Source: Wikipedia.

 

 

 

Opéra

 

L'intérieur de l'opéra.

 

La flûte enchantée

 

Le salue final de la flûte enchantée.

 

Metropolitan Opera

 

La foule sortant de l'opéra.

 

 

Repost 0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 22:04

Bleu

Repost 0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 22:02

Cage ou jeux

Repost 0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 22:00

Pompiers

Repost 0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 21:58

AF

Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 21:56

John Street

Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:09

Pour gagner du temps, voici le résumé de deux week-ends/deux semaines en une newsletter. Vive l'efficacité! Et il faut que je sois efficace, car j'avoue je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à mon blog! Passons donc aux nouvelles.


Vendredi 19 octobre, je suis allée manger avec la bande française d'hobokonites (autrement dit, les gens qui habitent Hoboken) au Wild Ginger un restaurant asiatique assez sympa d'Hoboken. Après quelques cafouillages j'ai enfin réussi à obtenir le plat que j'avais demandé à savoir des crevettes et du poulet. Oui, je sais, drôle de mélange mais c'était excellent. 



Wild Ginger

 

Nous tous au Wild Ginger.

 

Assiette asiatique

 

 

Dimanche 21 octobre, brunch avec Heather que je n'avais pas revu depuis un moment, suivi d'une balade dans Central Park où les couleurs d'automne commençaient à apparaître.

 


Heather

 

 Heather à la petite abeille.

 

Central Park

 

Central Park.   

 

Durant la semaine, j'ai mangé avec Katrin, une copine de Genève qui travaille aussi à New York maintenant. C'était marrant de se voir dans une autre ville, un an après mon stage là-bas. Vendredi 26 octobre, j'ai suivi Dolce et Thomas à une petite fête privée dans Greenwich Village au bar PM. Ambiance sympa, surtout avec un verre de "Sex on the Beach" dans la main. Samedi 27 octobre, au programme de ma journée: glandouille et jeux de société. En effet, il pleuvait alors ça ne donnait pas envie de mettre le nez dehors, et encore moins de resortir le soir pour aller danser.


 

Dolce et moi

 

 Dolce et moi.

 

Dimanche, brunch avec David, Dolce et Thomas au restaurant Gusto avec au menu une soupe minestrone puis des oeufs accompagnés de pommes de terres et aussi un bloody Mary pour commencer. Un vrai régal! Le reste de mon dimanche, je l'ai passé dans Central Park à me balader. Je crois que je suis accro à Central Park, mais j'adore cette saison où les feuilles changent de couleur alors j'en profite car ça ne dur pas longtemps!

 

 

David et Thomas

 

David et Thomas. 

 

Dolce et moi

 

 Dolce et moi.

 

 

Pendant la semaine, j'ai retrouvé des anciennes stagiaires de quand j'étais à New York la première fois. Nous avons mangé ensemble et avons discuté de nos parcours respectifs depuis. C'était très sympa de se revoir après tout ce temps!


 

Chaoyan, Noami et moi

 

Chaoyan, Naomi et moi.

 

 

Voilà mes dernières news, à bientôt!
Repost 0