Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits de reproduction. Merci à vous de me demander l'autorisation pour toute utilisation. 


The pictures on this blog are copyright, please ask before using them.

 

Copyright M.G. 2013. Tous droits réservés. 

 

vivre aux Etats Unis

3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 12:13

Pour les 20 ans d'Olivia, nous sommes allées manger ensemble au restaurant Dans le Noir?, situé 51 rue Quincampoix dans le 4ème arrondissement à Paris. Alors je vous le dis tout de suite: c'est une expérience unique et vraiment formidable à condition de ... ne pas avoir peur du noir, bien sur!! En effet, le concept du restaurant est que l'on mange dans le noir total. Alors moi avant d'y entrer je pensais que j'allais m'habituer à cette pénombre et qu'au bout d'un moment j'y verrai quelque chose. Et bien non! Il fait noir noir noir! On n'y voit rien du tout!

 

Quand nous sommes arrivées, nous avons été accueillies par des serveurs voyants qui nous ont expliqué le menu et les règles de sécurité. Nous avons décidé de faire l'expérience jusqu'au bout et nous avons opté pour le "menu surprise". Autrement dit, nous allions découvrir uniquement grâce au goût ce que nous avions dans nos assiettes. Nous avons vu le menu en question à la fin du repas, une fois à la lumière afin de vérifier si nous avions bien trouvé ce que nous mangions.

 

Après avoir passé notre commande, on nous a présentées à Charlotte, notre serveuse non voyante. Nous sommes entrées dans la salle à la queuleuleu après avoir passé deux rideaux noirs bien épais. J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à m'orienter et à savoir dans quelle direction je devais m'asseoir. Heureusement, grâce au son de la voix d'Olivia j'ai réussi à me repérer. En tout il m'a bien fallu 15-20 minutes pour m'adapter à cet environnement nouveau.

 

En deux heures de repas, nous avons mangé entrée, plat et dessert (très bon d'ailleurs) en s'interrogeant sur les goûts et les odeurs. Après quelques hésitations, je pense avoir reconnu la plupart des choses dans mon assiette. La plus grosse difficulté que j'ai rencontré n'était donc pas de reconnaître ce que je mangeais mais plutôt de piquer la nourriture avec ma fourchette. Surtout pour l'entrée, j'ai eu beaucoup de mal et j'ai terminé avec les doigts! Autre remarque, le restaurant est très bruyant: les gens parlent extrèmement fort, comme si parce qu'ils ne pouvaient pas se voir, il fallait compenser avec la voix....

 

Bref, c'était une très bonne expérience que j'ai été ravie de partager avec ma cousine pour ses 20 ans! J'ai même hâte d'y retourner une deuxième fois!

 

 

 

Olivia devant le restaurant Dans le Noir?

 

 

Joyeux anniversaire, cousine!

 

 

Repost 0
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 15:24

"2 Days in Paris" : un Américain malmené à Paris
Par Thomas Sotinel, Le Monde

 

 



Est-elle vraiment comme ça ? C'est l'un des charmes des films dans lesquels le metteur en scène s'attribue le premier rôle. On voudrait deviner si cette décision de casting procède de la confession ou du fantasme. Et donc savoir si Julie Delpy est, comme Marion, l'héroïne de 2 Days in Paris, une fille aussi charmante que névrosée, capable des transgressions les plus embarrassantes à chaque coin de rue. Mais l'énigme reste par définition impénétrable. Et à la fin de ces deux jours à Paris qui font le deuxième long métrage de Julie Delpy, on s'en fiche un peu de mesurer la part d'autobiographie, puisque, de toute façon, le film sonne juste.

 

BOUFFÉES D'ANGOISSE

 

Marion (Julie Delpy) est française, elle vit à New York avec Jack (Adam Goldberg), ils sont allés en amoureux à Venise, mais leurs phobies, leurs manies et le système digestif de Jack ont entravé leurs élans. Sur le chemin du retour, ils passent dire bonjour à la ville natale et aux parents de Marion.

 

Le film commence par exploiter toutes les ressources du malentendu transatlantique, lorsqu'il oppose un intellectuel juif new-yorkais à une descendante de soixante-huitards parisiens. Jack est terrorisé par les terroristes et ne peut prendre le métro sans bouffées d'angoisse. Marion brandit sans arrêt sous le nez du malheureux Américain les vestiges de son passé de Parisienne débauchée. Sans parler de l'antiaméricanisme forcené du père de Marion (Albert Delpy, père de la réalisatrice à la ville), anarchiste qui aime à rayer la carrosserie des voitures garées.

 

Ces confrontations sont menées à toute vitesse, avec une légèreté lestée d'un peu d'agressivité. Et tout va si vite qu'on s'aperçoit à peine que le film devient, en plus d'une comédie de moeurs, un portrait de couple moderne. Adam Goldberg ne se contente pas de recycler le type comique créé jadis par Woody Allen. Son égocentrisme, son immaturité se combinent à merveille avec l'agressivité du personnage imaginé par Julie Delpy.

 

Cette comédie sentimentale qui se méfie des bons sentiments est aussi l'instantané d'une ville, tiré par une ex pleine de tendresse et de pas mal de rancoeur. Ces dissonances et ces ruptures de ton font le prix de ces deux jours. 

 

Film franco-allemand de Julie Delpy avec Julie Delpy, Adam Goldberg, Marie Pillet, Albert Delpy.

 

 

Repost 0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:14

Pour ma dernière semaine à Paris, ma cousine est venue me rejoindre du Sud de la France. Nous en avons profité pour :

- nous balader sur les Champs Elysées,
-
aller au cinéma voir 2 days in Paris (excellent film au passage!),
-
fêter son anniversaire au restaurant "Dans le Noir?",
-
manger avec des amis
-
et faire du Vélib le long de la Seine avant de reprendre un TGV pour le Sud le lundi 6 août.

 

 

Voici quelques photos souvenirs!

 

 

 

Olivia et son Cosmo, le 3 août.
Joyeux anniversaire, cousine!

 

 

Dîner entre amis à l'appart: Marc, Olivia, Timo et Hélène.
Un grand merci à Timo pour le barbecue!

 

 

Timo, Hélène, Olivia et moi
après le dîner, samedi 4 août.

 

 

Nos Vélib devant la Tour Eiffel
dimanche 5 août.

 

 

Olivia en pleine action!

 

 

Olivia, Hélène et moi avant de sortir.
Finalement, nous avons juste été mangées une glace à Bastille.

 

 

Repost 0
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 11:35

Dimanche 29 juillet, nous avons été voir l'arrivée du Tour de France sur les Champs Elysées avec des amis. Le temps était tristounet mais nous avons quand même très bien vu les cyclistes grâce au balcon du bureau d'Olivier.

 

 

Les Champs Elysées et la foule du Tour de France.

 

 

En attendant le Tour de France.

 

 

Toujours la foule,
en direction de la Concorde.

 

 

Les coureurs.

 

 

Allez encore une fois: en tout les coureurs
ont descendu et remonté six fois les Champs Elysées.

 

 

Hélène et Timo.

 

 

Marc.

 

 

Les voisins d'en face en train de faire comme nous!

 

 

Après avoir regardé le Tour de France, nous (sur la photo: Hélène, Olivier et moi)
sommes allés manger au Virgin Megastore en face. Au menu: hamburger de pommes de terre.

 

 

Repost 0
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 11:21

Quelques photos de ma fête de départ de Paris le 28 juillet.

 

 

 

Anne, Carine W., Marc, Carine G.,
Olivier, Harriet, Timo et Hélène sur le balcon.

 

 

Sebastian, Sandrine, Anne et Carine W. dans la cuisine.

 

 

Les stagiaires du MAE: Anne, Harriet et moi.

 

 

Sandrine et Hélène.

 

 

Carine W. et moi.

 

 

Carine G. et Olivier.

 

 

Hélène, Marc, Timo et moi.

 

 

Carine, Sandrine, Hélène, Anne,
Harriet, Timo et Sebastian.

 

 

Repost 0
22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 10:40

Dimanche 22 juillet : dernier dimanche avec Laurence et Jim à Paris. Du coup, nous avons décidé de profiter de la journée ensemble.

 

Pour la première fois, nous avons testé les Vélib, les vélos mis à disposition par la ville de Paris. C'est très pratique, il suffit de prendre un vélo à une borne grâce à son passe Navigo et à sa carte de crédit, puis on pédale jusqu'à la borne la plus proche du lieu où l'on souhaite se rendre. Et voilà, le tour est joué! Bon il faut quand même s'adapter un minimum notamment pour sortir le vélo de la borne puis ensuite pour rouler, le vélo étant très lourd. Moi qui n'aime pas trop le vélo, j'ai pourtant adoré faire du vélo dans Paris le dimanche. C'était vraiment sympa!

 

Notre destination première était le musée du Luxembourg pour aller voir l'exposition Lalique. On a pu y admirer les bijoux de René Lalique (1860-1945), maître verrier et bijoutier français de renom. Lalique est reconnu comme étant l'un des concepteurs de bijoux les plus importants de l'Art nouveau français. Après cette visite plein d'inspiration, nous avons mangé ensemble puis nous avons été sur l'île Saint Louis pour déguster quelques boules de glace Berthillon.

 

Encore une journée bien sympathique passée à Paris!  

 

 

 

Exposition Lalique au musée du Luxembourg.

 

 

Les Vélib devant la Sorbonne.

 

 

Laurence et Jim avec les Vélib.

 

 

Laurence et Jim et les glaces Berthillon.

 

 

Repost 0
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 23:05

Samedi 21 juillet, après notre traditionnel visionnage de quelques épisodes de Gilmore Girls, nous nous sommes décidées avec Hélène à sortir pour profiter un peu du beau temps et aussi pour nous instruire. Direction le musée du quai branly, musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques (civilisations non occidentales) situé dans le VIIème arrondissement de Paris, tout près de la Tour Eiffel.

 

Le musée réunit les anciennes collections d'ethnologie du musée de l'Homme et celles du musée national des arts d’Afrique et d'Océanie. Environ 300 000 objets ont ainsi été transférés du musée de l'Homme. 3500 sont exposés sur le plateau des collections permanentes. Vaste espace sans cloisons, les œuvres sont réparties en grandes « zones » continentales : l’Afrique, l’Asie, l’Océanie et les Amériques. Ce qui est frappant dans ce musée est la pénombre dans laquelle on évolue.

 

L'ensemble occupe une surface de 40 600 m² répartie sur quatre bâtiments. L'immeuble de cinq étages couvert par un mur végétal de 800 m² a été conçu par l'architecte Jean Nouvel. Le jardin a été conçu par l'architecte-paysagiste Gilles Clément.

 

Le bâtiment et les oeuvres du musée étaient vraiment très intéressants à découvrir. J'ai adoré passer d'un continent à l'autre comme ça en deux heures de visite. Et j'ai pu constater que mes différents voyages par le passé me permettaient de reconnaître les différentes zones sans même avoir besoin de lire d'où les objets provenaient.

 

 

 

Le musée du quai branly.

 

 

L'extérieur du musée, vue depuis le côté quai branly.  

 

 

L'extérieur du musée, vue depuis la petite rue derrière.  

 

 

La façade végétale du musée.

 

 

Repost 0
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 18:21

Avec un groupe d'amis, nous nous sommes donnés rendez-vous sur le Champs de Mars pour pique-niquer, écouter le concert de Michel Polnareff et regarder les feux d'artifices du 14 juillet. C'était un moment très sympa surtout qu'il faisait très beau!

 

 

Anne et moi.

 

 

Timo et Hélène se protégeant du soleil avec l'outil parisien indispendable: le parapluie!

 

 

Notre "table" de pique-nique.

 

 

Olivier et moi devant la Tour Eiffel.

 

 

Polnareff en concert.

 

 

Les mains sur le piano.

 

 

Coucher de soleil derrière la Tour Eiffel.

 

 

Concert@night.

 

 

La foule: environ 600 000 personnes étaient présentes!

 

 

Feux d'artifices du 14 juillet...

 

 

.... et encore ...

 

 

.... et le dernier.

 

 

Repost 0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 17:51

Petite semaine de vacances aux USA chez ma soeur Chantal avec sa famille du 6 au 13 juillet. Cette escapade de l'autre côté de l'atlantique m'a permis d'échapper quelques jours à la grisaille parisienne.

 

Voici un aperçu en photos de cette courte semaine, bien chargée.

 

 

La famille et des amis réunis autour d'un barbecue.

 

 

Emilie.

 

 

Mathew.

 

 

Pascale et Emilie.

 

 

Notre barbecue.

 

 

Chantal et Emilie.

 

 

Emilie et moi.

 

 

Pascale, Mathew et Emilie.

 

 

Mathew et moi.

 

 

Repost 0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 10:13

 

 

Repost 0