Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Les photos présentées sur ce blog ne sont pas libres de droits de reproduction. Merci à vous de me demander l'autorisation pour toute utilisation. 


The pictures on this blog are copyright, please ask before using them.

 

Copyright M.G. 2013. Tous droits réservés. 

 

vivre aux Etats Unis

18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 22:08

Soirée à Carouge à l'occasion de la nuit du chocolat.

 

 

Mes amis et moi au restaurant Boccalino de Carouge avant la nuit du chocolat.

 

 

Chin.

 

 

Le chocolat.

 

 

Moi et le chocolat.

 

 

La fontaine de chocolat.

 

 

Repost 0
14 octobre 2006 6 14 /10 /octobre /2006 22:45

Dimanche 15 octobre : grasse matinée ! Après toute la marche du samedi, mes jambes étaient très fatiguées, du coup, nous sommes parties avec Claudia que vers 11h de chez ma sœur, direction Boulogne pour aller boire un chocolat chaud et manger un moelleux au chocolat avec Marie.

  

 

Claudia et moi avec nos fondants au chocolat.

 

Après une heure et demi de discussion, nous avons poursuivi notre périple touristique dans Paris par le quartier de Montmartre et le Sacré Cœur. Nous avons eu de la chance car à cette heure-ci, c’était la messe et nous avons pu entendre des champs religieux pendant près de trente minutes. C’était une très bonne coïncidence ! Puis, nous nous sommes lancées dans l’ascension des marches du Sacré Cœur pour profiter de la vue. Une fois là haut, nous avons trouvé un coin de banc devant la Tour Eiffel et nous n’avons plus bougé histoire de reprendre notre souffle.

 

 

Paris depuis le Sacré Coeur.

 

 

La Tour Eiffel depuis le haut du Sacré Coeur.

 

Le soir, retour chez ma sœur avec Hélène pour une soirée Gilmore Girls et raviolis :-). 

 

Lundi, passage par l’université pour déposer et retirer des documents administratifs. Pendant ce temps, Claudia est allée visiter le Panthéon. Nous nous sommes ensuite baladées dans le Jardin du Luxembourg et le long du boulevard Saint Michel avant de retrouver Hélène pour déjeuner dans le quartier latin.

 

 

Notre Dame de Paris et la Seine.

 

 

Hélène et moi au restaurant dans le quartier latin.

 

Notre Dame a été notre arrêt suivant, puis nous sommes allées à l’exposition Cabu à Paris à l’Hôtel de Ville.

 

 

Cabu à Paris.

 

En fin d’après-midi, nous avons vu Carine W. et Alexandra C. du Master au Forum des Halles avant de reprendre notre train pour Genève.

 

 

Carine W. et moi au Forum des Halles.

 

Durant la semaine du 16 octobre, je suis rentrée à Genève, pour travailler à l’UIT avant de repartir le week-end du 22 octobre pour Lyon afin de rendre visite à Marion C. une copine de l’IEP.

 

Repost 0
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 17:45

Le weekend du 13 au 16 octobre 2006, escapade loin de Genève avec Claudia : direction Paris !! Nous sommes parties vendredi 13 octobre au soir vers 17h pour la gare de Lyon où notre TGV est arrivé à l’heure. Après plusieurs changements de métros, nous sommes arrivées à Dupleix, là où habite ma sœur depuis maintenant quelques mois. Nous avons mangé des « Cassolettes » chez Lola, une brasserie du 15ème arrondissement de Paris avant d’aller nous coucher pour être en forme pour samedi, notre journée marathon de visites.

 

Laurence et sa Cassolette au brie.

 

En lisant mon programme tout le monde m’avait dit : « sans moi, ça fait trop de marche ! ». Et bien, Claudia et moi avons réussi à tout faire et ce d’un pas tout à fait raisonnable. Départ de chez ma sœur vers 9h30, avec un peu de brouillard, ce qui nous empêcha d’admirer la grande dame comme il fallait, mais c’était beau quand même. Puis au fur et à mesure de notre périple, le temps s’est dégagé pour laisser apparaître le ciel presque bleu et le soleil :-).

 

Vers 11h, les Champs Elysées nous attendaient à bras ouverts pour un petit-déjeuner à la Brioche dorée. Puis la grande marche a commencé direction le Louvre en passant par tous les monuments incontournables de Paris : l’Arc de Triomphe, le Grand Palais, le Petit Palais, la place de la Concorde, le Jardin des Tuileries. En route, nous nous sommes arrêtées au festival RUE au Grand Palais et nous avons mangé dans les jardins du Petit Palais tout restauré. Je n’avais jamais eu l’occasion d’y entrer, et j’ai vraiment trouvé le bâtiment magnifique.

 

 

Les Champs-Elysées.

 

 

Le Pont Alexandre III et le Grand Palais.

 

 

Le Grand Palais et le festival RUE.

 

 

L'intérieur du Petit Palais.

 

Vers 14h30, nous avons retrouvé Hélène au musée du Jeu de Paume pour aller voir l’exposition du photographe Friedlander. J’avais déjà vu son travail à New York, mais là l’exposition était beaucoup plus grande. Ses clichés de New York en noir et blanc et ceux des ombres sont particulièrement intéressants. Le musée de l’Orangerie, juste à côté, nous a ensuite ouvert ses portes et j’ai pu voir les Nymphéas de Monnet. Après quelques photos des Tuileries, nous avons retrouvé Sandrine, une copine du Master, devant la pyramide du Louvre, pour aller boire un chocolat chaud viennois non loin de la Comédie française où nous avons vu Le Cid de Corneille avec ma sœur vers 20h30. Les places de dernières minutes à la Comédie française coûtent 5,50€ et elles sont situées au deuxième balcon. On surplombe la scène et même si on est un peu loin, on voit très bien !

 

 

Claudia, Hélène et Sandrine dans les jardins du Petit Palais.

 

 

Sandrine, Hélène et Claudia avec les chocolats viennois.

 

 Suite de mes aventures parisiennes

 

Repost 0
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 08:44

 

Repost 0
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 08:56

 

Repost 0
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 10:55

 

Repost 0
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 08:53

 

Repost 0
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 08:51

 

Repost 0
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 08:49

 

Repost 0
1 octobre 2006 7 01 /10 /octobre /2006 18:12

Le système des transports en commun genevois se compose de 4 lignes de trains, de 5 lignes de trams, de 54 lignes de bus et de 4 lignes de bateau (appelé les mouettes). Tout ce réseau permet de relier la région franco-valdo-genevoise et de faciliter les déplacements de chacun. Le système tarifaire est unifié entre tous les moyens de transport. Ainsi, un seul billet, valable une heure, est nécessaire pour se déplacer dans Genève. Ce billet peut être acheté aux guichets de la gare, mais aussi à chaque arrêt grâce à des machines électroniques.

La machine à billets Unireso.

Simple me direz-vous, et bien pas tellement ! En effet, il faut déjà repérer la zone dans laquelle on se déplace – heureusement il n’y en a que deux, puis on doit trouver les bons boutons sur lesquels appuyer, sinon la machine se met à sonner. Certes, tout est écrit en français, mais quand le tram arrive et que c’est notre première expérience avec la machine, alors on a deux solutions : entrer dans le tram sans payer ou alors attendre le suivant ! Vous me direz, entrer sans payer dans le tram doit arriver plus d’une fois aux touristes parisiens qui ont l’habitude de pouvoir payer à l’intérieur, auprès du conducteur. Ici, le conducteur ne contrôle pas les passagers et ne vend pas de billets, il conduit c’est tout. Les contrôles sont effectués par les agents de contrôle, qui circulent sur le réseau, mais en Suisse, c’est surtout la confiance qui règne. En gros, les gens payent car ils sont disciplinés. Ca fonctionne comme ça en Suisse !

 

Parlons plus précisément des trams, qui sont l’attraction de Genève. Il en existe deux sortes : les nouveaux et les vieux mis en service entre 1987 et 1989.

Le nouveau tram.

L'ancien tram.

Les nouveaux sont grands, spacieux et équipés de portes intelligentes, qui repèrent les gens avant de se fermer – ce qui est mieux. Les autres sont plus petits et surtout beaucoup plus agressifs ! En effet, pour ouvrir les portes, de l’intérieur comme de l’extérieur il faut appuyer sur un petit bouton rouge. Une fois le temps écoulé, la porte se referme instantanément sur vous, et là c’est la guerre des coudes pour ne pas se faire couper en deux. Le matin quand on n’est pas bien réveillé, c’est dangereux ! Une autre activité possible une fois dans le tram est le surf, si si je vous assure ! Entre les wagons du tram, une plaque tournante sert de liaison.

La plaque tournante.

Et lorsque le tram est plein aux heures de pointe et que l’on se trouve sur cette plaque, alors c’est vraiment du surf ! Malgré ces quelques détails, les trams genevois fonctionnent bien, sont à l’heure et vous emmènent rapidement presque partout où vous voulez dans Genève.

 

Pour plus d’information sur les trams et les transports en commun genevois, rendez-vous sur le site d’UNIRESO. Vous y trouverez les cartes et les horaires du réseau.

 

Repost 0